Parler est un besoin, écouter est un Art "

              Wolfgang Amadeus Mozart

 

En chacun de nous existe un autre être que nous ne connaissons pas. Il nous parle à travers le rêve et nous fait savoir qu'il nous voit bien différent de ce que nous croyons être.

Carl Gustav JUNG

Psychologie ou thérapie analytique

 

 

La psychologie analytique est une approche à l'initiative du psychiatre suisse Carl Gustav Jung. 

 

Comme l'approche psychanalytique elle analyse les rêves de l'analysant (le patient), mais s'en distancie. 

Rattachée aux « psychothérapie d'inspiration psychanalytique », la démarche dite « jungienne » diverge néanmoins de l'analyse type de Freud, par le cadre éthique qu'elle instaure, et par les techniques mises en œuvre.

 

Selon Jung, elle consiste en « des procédés encourageant une dialectique active entre lui-même et son patient ».

La thérapie analytique porte sur un nombre de séances hebdomadaires allant de une à deux et sur une méthode de discussion, d'élaboration et d'abréaction semblable, et dure en moyenne trois ans.

 

Néanmoins la position spatiale de l'analyste et de l'analysé diffère ; ceux-ci sont en effet face-à-face et le thérapeute jungien n'a pas recours à un divan.

Des éléments non analytiques peuvent prendre place, tels que la suggestion ou l'imagination active, le jeu de sable, le dialogue intérieur, la peinture ou toute autre forme de créativité.

L'entretien, le jeu de sable peut-être parfois semi-directif (alors que la cure psychanalytique est un entretien non-directif).

Le transfert est recherché (au contraire de la cure psychanalytique, qui en distingue des hostiles) et l'interprétation des séries de rêves est l'un des piliers de la thérapie jungienne.

 

Pour le reste, les règles s'apparentent à la psychanalyse classique : l'analyste examine l'association libre et vise la neutralité et l'éthique, celle-ci étant entendue comme le respect du rythme de développement du patient.

En effet, l'analyse jungienne ne vise pas seulement et uniquement l'examen du passé du patient, mais a pour tâche de reconnecter la conscience avec l'inconscient et ainsi permettre une adaptation avec la vie sociale et émotionnelle.

L'inconscient est, dans l'analyse jungienne, la source de l'éthique et elle a pour tâche de mettre à la conscience l'entière personnalité du patient.

La thérapie jungienne se concentre donc surtout sur l'individuation qui est le processus de création et de distinction de l'individu.

CARL GUSTAV JUNG 

MEDECIN PSYCHIATRE SUISSE

Fondateur de la Psychologie Analytique